Mes trip sans moto

L’île de Zakynthos

Il y a des voyages que nous ne pouvons malheureusement pas faire à moto.

Bien que l’idée m’ait traversé l’esprit, je n’ai pas choisi de louer un 2 roues sur l’île, et je ne regrette pas. Oui, le paysage de rêve, la météo idyllique et les nombreux virolos donnent envie. Mais la conduite très particulière des grecs et l’état des routes pas toujours très bon m’ont fait opter pour une petite voiture, et je vous le recommande vraiment, elle vous permettra de faire le tour de la petite île sans problème.

Mais quand je dis petite, cela signifie que je vous recommande vraiment un petit modèle, il vous permettra de passer partout.

Nous avons séjourné au nord de l’île à Agios Nikolaos, dans un cottage en bord de mer.

Ce lieux est géré par une française, installée sur l’île depuis 15 ans. Magalie est une hôtesse formidable. Elle a su nous conseiller sur les visites à ne pas manquer, sur les resto à faire, et elle nous a également aidé dans nos réservations de sorties. Un gros atout lorsque l’on ne reste que quelques jours sur l’île.

Un lieu accueillant, chaleureux, calme, bien équipé, avec une vue qui fait rêver. Voir le lever du soleil de son lit, prendre son petit déjeuner dans un hamac, lézarder tranquillement sur un transat dans la petite crique privée. Elle met également à disposition, kayak, paddle, palmes, masques…

Que faire sur l’île ? On commence par prendre la carte et sa voiture, et on fait le tour en une journée ! Et oui, l’île est très petite.

On commence par le nord, à Skinari avec son moulin (très instagramable), et ses marches qui descendent dans une crique au pied des « blue caves ».

C’est un peu le Etretat local !

On continue notre route et on s’arrête obligatoirement dans la petite boutique souvenirs de Korithi

L’étape suivante est incontournable ! Il s’agit de la plage de Navagio, c’est ici que se trouve un bateau de contrebandiers de cigarettes, échoué au début des années 80. Posé là, sur une plage de graviers blanc, le seul accès possible : par la mer. Il faut aussi bien l’observer d’en haut que d’en bas. La couleur de la mer est irréelle, elle donne l’impression que l’on y a déversé un pot de peinture turquoise.

Attention : si vous prenez des photos d’en haut, ne vous approchez pas trop du bord, beaucoup d’accidents ont causé la mort de touristes imprudents… N’y faites pas votre dernier selfie.

Il est temps de se restaurer, à porto Limnionas beach, vous ne pouvez pas le rater, c’est au bout de la route et c’est le seul resto !

Maintenant, il est faut éliminer, et pour cela une petite rando où il faut impérativement être au moins en baskets (oui, je précise car j’ai croisé 2 femmes en claquettes piscine et sandales compensées). Pour y accéder depuis le parking, suivre le petit chemin sur la gauche, puis vous allez tomber sur des « escaliers », qui vont être de plus en plus archaïques en descendant, donc prudence.

Quand vous êtes en bas, longez la falaise à gauche, puis tout au bout, vous verrez un piquet, c’est avant celui-ci que vous pourrez descendre pour vous baigner. Et oui, le paradis, ça se mérite !

Le spot en question est à Plakaki beach

On continue de descendre jusqu’à Keri, où vous pouvez prendre un bateau pour aller au large « voir » les tortues (tout dépend de la saison) ou simplement vous baigner. Ce n’est d’ailleurs pas le seul endroit où vous pourrez louer un bateau. Tout le long de la côte ouest de l’île, c’est aussi possible. C’est dans le port de Agios Nikolaos, que vous louerez un bateau pour la plage de Navagio.

Notez que vous pouvez également croiser des phoques moines. J’ai eu la chance d’en voir un 😉

En remontant la côte est, vous pouvez vous arrêter boire un verre ou dîner où vous le souhaitez, ce ne sont pas les resto qui manquent. Nombreux sont ceux qui offrent une vue de dingue !

A gauche c’est à Xigia et à droite à Amoudi.

Et pour clôturer ce tour de l’île, je vous recommande le coucher de soleil.

Nous l’avons observé depuis une taverne tenue par un pope à Kampi.

Alors, comment vous rendre à Zakynthos ?

La seule compagnie qui soit en vol direct est Transavia. Sinon, vous trouverez beaucoup d’autres vols avec escale.

Actuellement, il vous faut un PCR en anglais de 72h avec numéro de passeport dessus, puis remplir le formulaire PLF .

Vous devez ensuite faire un PCR à Zakynthos pour le retour en France. Leur labo gère cela très bien. Nous avons la chance que Magalie s’occupe de prendre nos rdv. Ensuite, n’oubliez pas de remplir le formulaire sur le site du ministère de l’intérieur pour entrer en France.

Si vous souhaitez réserver la cabane de pêcheur chez Magalie, vous pouvez la contacter au Tel: 0030 698 133 1802 ou par Whatsapp. Dites-lui que vous venez de ma part !

Ou par le formulaire de contact de son site ici

Tous les liens dans cet article vous mènent aux lieux précis sur Google maps, n’hésitez pas 😉

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.